29/10/2007

[Mon Test] Super Dragon Ball Z

Mon Test : Super Dragon Ball Z

medium_Cover_Super_DBZ.jpg

Genre : Baston Arcade
Editeur : Bandaï
Développeur : Craft & Meister
Distributeur : Atari
Site officiel : SPDBZ
Date De Sortie : Vendredi 14 Juillet 2006

medium_Logo_SDBZ.jpg

 

Décidément on ne compte plus les adaptions en Jeux Vidéo de cet univers fascinant qu'est Dragon Ball (Z) . C'est donc un jeu totalement inédit qui voit le jour sur Playstation 2, pour information ce jeu est en fait sorti dans un premier temps sur les bornes arcades sous le nom de "Chou Dragon Ball Z" . Les développeurs ont donc pensé bon de nous proposer le jeu sur la console de Sony . Mais me direz-vous c'est bizarre on a pas de "Budokai" dans le titre, ne vous en faites pas c'est normal puisque ce jeu n'a rien à voir avec la série des Budokai .

 

 

L'idée du jeu Super Dragon Ball Z est simple à savoir proposer un gameplay Old-School avec le fameux demi-cercle ou autre quart de cercle mais aussi en même temps nous proposer une expérience unique . Pour mener à bien ce projet c'est Crafts & Meister qui est charge du développement . Alors qu'aujourd'hui pour beaucoup de fans la série Budokai (Plus précisément Budokai 3 et Tenkaichi 2) est devenu une référence . Voilà qu'un studio tente d'offrir un jeu à la "Street Figther 2", à ce propos il faut noter que c'est justement une personne ayant travaillée sur Street Figther 2 qui a la lmedium_SDBZ01.jpgourde de tâche de retranscrire l'univers Dragon Ball à travers un gameplay pour le moins plutôt surprenant .

 Graphiquement déjà le jeu n'a rien à voir avec tout ce qu'on a pu voir jusqu'à aujourd'hui puisqu'on a le droit à des graphismes, qui peuvent sembler pas trés convaincants au premier abord . D'ailleurs le jeu tire son inspiration du Manga et non de l'anime ce qui explique en partie cet aspect .


Enfin bref, le point fort du jeu n'est pas dans les graphismes puisque de toute façon certains vont totalement aimer alors que l'autre partie va elle au contraire détester, le Cell Shading utilisé n'ayant rien à voir avec les autres opus Dragon Ball . Là où Super Dragon Ball Z puise sa force c'est dans son gameplay totalement novateur (Enfin pour un jeu Dragon Ball bien entendu) et qui selon moi correspond bien à l'image que doit refléter Dragon Ball Z . De ce côté il faut le reconnaître Super Dragon Ball Z offre une expérience de combat unique et nouvelle dans le genre . medium_SDBZ02.jpgMais justement ceci mérite d'être mis au clair . La base même du jeu repose sur 4 boutons à savoir deux boutons pour les attaques physiques, une attaque forte et une attaque faible, un autre pour la garde et enfin le dernier pour le saut . Au début il faut bien avouer que c'est assez difficile de s'y retrouver mais à force de patience on finit très vite par comprendre le système . Du moins vous allez me dire 4 boutons ça ne doit pas être si jouissif que ça et bah détrompez-vous, puisque il vous faudra combiner les touches pour avoir un autre résultat, en effet selon dans l'ordre dans lequel vous exécuter les actions vous aurez le droit à une autre action, pour faire simple on va donner un petit exemple, si on utilise les touches Coup+Garde ceci nous donne donc "Accès" à l'action Dash Attack . Voilà ce qui fait que le jeu est attirant du point de vue du gameplay. Désormais même pour se transformer en Saiyajin il vous faudra redoubler d'efforts, de plus vous ne pourrez pas abuser de votre stade de Saiyajin bien longtemps car vous êtes limité au niveau de la transformation, vous ne pourrez donc pas l'utiliser de façon excessive et vous devrez conserver ceci comme un atout majeur. On a aussi la possibilité de détruire les décors partiellement avec nos attaques.

De plus chaque combattant est unique dans le jeu, en effet vous ne jouerez pas de la même façon avec N°16 ou Gohan. Ainsi vous pourrez/devrez adapter votre façon en fonction du personnage que vous incarnez. Certes la liste est faible à savoir 18 personnages en tout et pour tout, mais au moins vous aurez la possibilité de jouer différemment. Le développeur ayant préféré la qualité à la quantité. Par contre il ne faut pas espérer retrouver la vitesse folle des combats de l'anime, le jeu tente à se manière de retranscrire l'intensité des combats, certains n'apprécieront pas du coup.

medium_SDBZ04.jpgmedium_SDBZ05.jpeg

Au niveau du contenu, il faut reconnaître que les modes de jeux proposés ne sont pas extraordinaires et en plus peu nombreux pour ne pas dire quasi-inexistant. On ne fera qu'enchaîner des combats dans les différentes modes proposés. Vous pourrez récupérer ainsi les fameuses Dragon Ball dans les modes Arcade et Survival, Dragon Ball qui permettront de débloquer des nouvelles techniques, des nouveaux costumes (ou couleurs), des personnages ou obtenir de nouveaux Skills, dans le but d'accroître les différentes caractéristiques de votre personne (Force, Santé, défense etc ...). Un mode entraînement qui comme son nom l'indique va vous apprendre les rudiments, un mode  Dragon Summoning, en fait ce dernier permet d'invoquer le dragon Shenron qui excusera votre souhait. Et un enfin un mode qui vous permettra de customiser votre personnage. Je vais m'attarder sur ce point, en effet vous pourrez non seulement augmenter différentes caractéristiques de votre personnage mais aussi et là c'est original lui attribuer certains attaques des autres personnages. A noter que le jeu il est entièrement en anglais, il est vrai qu'on a faire à de l'anglais basique mais on aurait aimé tout de même avoir une traduction, surtout qu'il n'y avait pas grand chose à traduire au final !

Petite remarque qui à son importance tout de même, durant les combats, on y retrouve quelques petits clin d'oeil à l'univers de Akira Toriyama et justement en parlant de lui, sachez que ce dernier à conçu personnellement certains objets dans le jeu comme l'arme de Fûriza.

 

 

Pour conclure Super Dragon Ball Z s'adresse à un autre genre de public, il donc destiné aux joueurs de la catégorie "Street Fighter". Certes le je demande un minimum d'efforts pour la prise en main qui n'est pas aussi aisé que dans Budokai ou Tenkaichi. Ceci dit une fois les bases acquise, le jeu devient très jouissif. Pour les fans je le conseille, surtout que le jeu est à petit prix, pour les autres joueurs par forcement fan de Dragon Ball mais amateur de jeu de combat ce jeu est aussi fait pour vous ! Vous y retrouverez un gameplay solide et riche. Il serait vraiment dommage de passer à côté d'un tel jeu, ça change de la série des Budokai/Tenkaici, ceci après il faut bien sûr aimer l'univers. Malgré quelques défauts mineurs, très peu de mode de jeu, durée de vie pas si énorme au final, le jeu reste fort intéressant pour peu que vous ne soyez pas rebuté par les graphismes et que vous vous intéressiez plus en profondeur au gameplay.

 

 

07/05/2006

[Mon Test] Dragon Quest : L'Odyssée du Roi Maudit

 

[Mon Test] Dragon Quest : L'Odyssée du Roi Maudit

medium_cover-dq.jpg

Genre : RPG
Editeur : Square-Enix
Développeur : Level-5
Distributeur : Ubisoft
Site officiel : Dragon Quest
Date De Sortie : 13 Avril 2006

 

 

medium_dq-8.jpg

Dragon Quest est enfin disponible chez nous, pour une grande partie d’entre vous cette saga ne doit pas vraiment dire grand chose . Et pourtant Dragon Quest est l’une des sagas les plus vieilles mais aussi l’une des plus connues Japon . A titre de comparaison les joueurs qui ne jurent que par Final Fantasy devront désormais compter sur Dragon Quest qui au Japon est encore plus connu et plus adulé qu’un Final Fantasy , au point même que il est interdit de sortir un jeu de la série Dragon Quest pendant que les petits japonais ont cours . Enfin bref tout ça pour dire qu’Ubisoft à bien fait de faire découvrir ce RPG à la France . Voilà désormais Final Fantasy aura un adversaire à la hauteur . Mais alors quels sont les éléments qui font que Dragon Quest soit si apprécié ? C’est ce que le test va tenter de démonter .

 

 

 

Tous les éléments sont là !

 

 

Avant toute chose il faut savoir que Dragon Quest : L’odyssée du Roi Maudit est sorti il y a déjà un moment au Japon, sous le nom de Dragon Quest VIII , vous allez me dire 8 et oui vous avez bien entendu, on en a raté des épisodes , quand on sait que la saga est composée de pas moins d’une trentaine d’opus et qu’elle est vieille de 20 ans, là on se dit pourquoi une saga comme Dragon Quest a mis autant de temps à débarquer en Europe . Mais , heureusement que cette injustice a été corrigé puisque Ubisoft a eu l’ingénieuse idée non seulement de sortir le jeu en France mais en plus le jeu a été localisé en Français . Maintenant passons aux choses sérieuses . Graphiquement pour commencer, le jeu est vraiment très beau, très coloré, le Cell-Shading se prête parfaitement à cet univers . Les couleurs flamboyantes et la qualité graphique séduiront plus d’un joueur . Le chara-designer dans toute sa globalité, aussi bien les ennemis comme les protagonistes est signé Akira Toriyama, dont le talent n’est plus à démonter. Le design des monstres et des différents personnages sont parfaitement adaptés à ce type d’univers et ne font que renforcer le côté Manga du jeu . N’oublions pas de citer aussi le studio Level-5 auteur notamment de Rogue Galaxy, Dark Chronicle qui ont mis leur talent au service de ce jeu, ce qui au final nous permet d’avoir de merveilleux graphisme . Ce n’est pas tout mise à part l’aspect graphique du jeu, Dragon Quest possède un autre point fort non négligeable, il s’agit de l’ambiance sonore et plus précisément des musiques signées Kôichi Sugiyama . La bande sonore donc est parfaitement adaptée à ce type de jeu, Sugiyama a composé des thèmes orchestrées qui prennent toute leurs valeurs dans cet univers qu’est Dragon Quest . Passons maintenant à la durée de vie, là encore Dragon Quest n’a rien à se reprocher puisque le jeu à une durée de vie tout simplement énorme, compter environ une bonne soixantaine d’heures pour arriver à bout de l’aventure principale et une centaine d'heures pour arrivé à bout de la totalité du jeu .

 

 

Le quatuor de choc !

 

Tout commence lorsqu’un sceptre secrètement gardé dans le château Trodain tombe entre les mains d’un être malveillant . Ce mystérieux bouffon du nom de Dhoulmagus vient troubler le repos éternel de ce sceptre resté inaccessible durant des siècles durant . Voilà que la faute est commise Dhoulmagus libère la puissance dévastatrice contenu dans le sceptre, lançant un sort qui a eu pour conséquence de transformer tous les habitants du royaume Trodain en espèce de plante composé d’épine . Même le roi n’échappe pas à ce sort mais contrairement aux habitants il devient une bête hideuse . Tout le royaume était donc comme mort, enfin pas tout a fait seule une personne à échapper à cette malédiction . Cette personne n’est autre que le protagoniste du jeu . Mais maintenant laissez moi vous présenter les différents personnages qui vous accompagneront tous au long de votre périple . Tout d’abord le Héros , enfin c’est vous qui allait le nommer comme bon vous semble, c’est un personnage mystérieux, il semblerait être le personnage principale de l’histoire bien que pendant une grande partie de l’histoire on ne connaîtra rien de son passé . Ce personnage est toujours accompagné de sa fidèle souris, j’ai nommée Munchie . Il faisait partie de la garde du château Trodain jusqu'au jour on Dhoulmagus est apparu, le héros impuissant face à la situation va se lancer dans cette quête afin de sauver le royaume . D’ailleurs tout au début de l’aventure il sera accompagné de Madea, la princesse du roi et le roi Trode lui même . Vous serez aussi accompagné de Yangus dés le début de votre aventure . Yangus n’a rien d’un héros, au contraire même c’est un personnage qui paraît même très peu recommandable . Son passé ne l’aide pas vraiment, puisque ce dernier n’était pas vraiment un ange, originaire de Pickhan, il est pourtant attachant, malgré ce qui laisse croire . Yangus possède un bon fond et à l’air d’apprécier énormément le héros . D’une loyauté sans faille, il sera d’une grande utilité au sein du groupe . Possédant une force surhumaine, il est l’homme fort du quatuor . De plus le duo Roi Trode et Yangus est dés plus comique . Un peu plus tard dans votre aventure vous serez rejoint par la charmante Jessica, cette demoiselle issue village d’Alexendria et au tempérament de feu, vous sera d’un grand secours . Maîtrisant la magie, elle apportera au groupe toute une palette de sort puissant . Elle rejoint le groupe dans le but de se venger de Dhoulmagus . Enfin vient Angelo le dernier personnage à vous accompagner . Angelo est issu de l’Abbaye de Maella est formé depuis sa tendre enfance pour devenir un chevalier des templiers . Angelo est le charmeur né, il tentera sens cesse de draguer les jeunes demoiselles, lui aussi rejoint le groupe pour se venger de Dhoulmagus . Son rôle au sein du groupe ne sera pas négligeable car il sera d’un soutient parfait notamment grâce à ses sorts de soin . Il est en quelque sorte le médecin du groupe . Au début de l’aventure donc chacun de ses personnages préservera une part de mystère mais tout au long du périple on en apprendra plus sur leur passé mystérieux . Chaque personnage a son caractère propre ce qui rend le groupe encore plus attachant malgré le fait que le héros soit muet, en effet il semblerait que la nature ne l’est pas dotée de la parole . Maintenant que vous êtes au complet, vous voilà en route pour tenter d’arrêter Dhoulmagus, c’est ainsi que votre grande et merveilleuse aventure va débuter .

 

 

 

Un monde gigantesque .

 

Vous avez sûrement remarqué à quel point Dragon Quest possède des graphismes somptueux avec une grande abondance de paysage, les couleurs et les détails des paysages plongent le joueur dans un univers féerique . Le monde de Dragon Quest est tout simplement énorme, la taille démesurée du monde nous offre donc l’endroit rêvé pour une partie d’exploration . De plus le monde de Dragon Quest est un monde rythmée et plein de vie, le cycle du jour et de la nuit qui se répète sans cesse en font un jeu unique dans son genre . Il vous arrivera même de vous arrêter en pleine nuit pour observer la beauté du ciel étoilé, voir tout simplement la beauté des paysages . Tout ou presque dans Dragon Quest peut être visité, en effet les paysages que vous apercevez au loin ne sont pas de simple décor du jeu, mais sont bien réels et peuvent être explorés . Maintenant il faut que je vous parle du bestiaire, tout comme les paysages les monstres bénéficient d’une réalisation plus que satisfaisante, vous rencontrez tout au long de votre quête des monstres en abondance et très diversifiés . La musique qui vous accompagne et l’ambiance chaleureuse du jeu font de Dragon Quest es un hit en puissance . Pour ce qui est de la difficulté du jeu, certes il est vrai qu’au début vous aurez du mal, mais au fil des heures vous finirez par acquérir des sorts et attaques puissantes qui vous seront très utile, alors oui il est vrai qu’au début vous risquez de connaître la défaite mais après le jeu reste assez simple dans son ensemble et la difficulté n’est pas du tout insurmontable comme pourrait laisser le croire certaines personnes . Le gain d’expérience et donc le level-up de vos personnages risquent d’être bien difficile à un moment, en effet il vous faudra faire preuve de patience pour atteindre le niveau nécessaire, à chaque fois que vous montez d’un niveau vous gagnez des points de compétence que vous pourrez ensuite redistribuer selon les différentes critères proposés . Il vous faudra donc bien choisir, car vous aurez accès à des aptitudes spécial selon votre niveau de compétence dans certains domaine, par exemple en augmentant la compétence humanité de Yangus vous aurez accès un sort de soin . D’un côté on notera que c’est tout de même car il est impossible ou difficile d’avoir accès à toutes les compétences de chaque personnage . La version française quand à elle bénéfice de petit plus, alors que la version japonaise sortie il y a 2 ans ne possédait pas du tout de doublage, la version française du jeu elle possède des doublages certes en Anglais mais pour ma part je préfère car le doublage est anglais est dés plus réussi . Le menu a été retravaillé aussi, nos autres français bénéficions d’un menu très propre et très beau, quand aux temps de chargement ils sont très court et ne viennent en aucun cassé le rythme du jeu . Les système de combat est ce qui ce fait de plus classique, une bon vieux système au tour par tour . Alors certes Dragon Quest possède un scénario qui a première vu peut être classique voir très simpliste, mais tous les éléments sont là, ambiance chaleureuse, musiques magnifiques , une carte du monde énorme, tous ces éléments font que Dragon Quest fera vive au joueur une aventure plein d’émotions . Sûrement le jeu que tout fan de RPG ou même joueur tout simplement dois posséder .

 

Qu’en conclure c’est simple, Dragon Quest est un chef d’œuvre pure et simple, Dragon Quest c’est une aventure unique d’une bonne centaine d’heures .Une découverte d’un monde vidéoludique très attachant, ce sentiment de liberté qui nous accompagne tout au long du jeu, ne fait que de renforcer l’immersion du jeu dans ce monde qu’est Dragon Quest . Dragon Quest le RPG par excellence, l’aventure inoubliable, enfin bref ne passez à côté d’un tel monument . Dragon Quest un jeu a possédé ! Tient pour être sûr d’avoir une suite je vais même m’acheter un double exemplaire . Plus sérieusement je pense que Dragon Quest va marquer un tournant décisif dans la vision du RPG en France !


26/03/2006

[Mon Test] Saint Seiya : Le Sanctuaire

 

medium_saint_seiya_cover.2.jpg

Genre : Baston
Editeur : Atari
Développeur : Dimps
Distributeur : Atari
Site officiel : Bandaï
Date De Sortie : Vendredi 01 Juillet 2005

medium_saint_seiya_logo-r.2.jpg

 

Voilà bien longtemps que les fans de Saint Seiya n’avaient pas eu le droit à leur jeuvideo . Est-ce que la renaissance de Saint Seiya avec la saga Hades au Japon y est pour quelques chose sûrement . Après tant d’absence du manga Saint Seiya , dans le monde vidéoludique , Seiya et sa bande font-ils un retour en force ? Se sont t’ils éveillés au 7éme sens . C’est que le test va tenter d’éclaircir .

 

 

Brûle Cosmos !

 

Tout d’abord commençons par le mode histoire . Le mode principal du jeu . Dans le mode histoire donc vous devrez traverser les 12 maisons des Golds Saint dans l’espoir de sauver la princesse Saori , qui je rappel est la réincarnation d’Athena . Bien sûr pour progresser vous devez vaincre les 12 gardiens , ici les Golds Saint . Comme dans l’anime donc vous devrez surmonté les obstacles et vous élever au 7 éme Sens . On voit qu’un effort a été fournit de la part des développeurs pour retranscrire au mieux les aventures de nos chevaliers préférés . Ainsi on pourra visionner des cinématiques pendant le mode histoire , pour les cinématiques 2 langues sont disponibles d’abord la version japonaise mais aussi la version française . Pour la version japonaise rien à signaler , c’est vrai que du bon , vous en faites pas vous aurez des sous-titres pour comprendre ce qui ce passe à l’écran . Par contre la traduction française du jeu , et donc les voix sont un véritable massacre , et oui il faut bien le reconnaître les voix françaises du jeu ne sont pas du tout à la hauteur . En effet les textes affichés à l’écran ne correspond même pas avec ce que dire le personnage , enfin bref je pense que beaucoup de personne vont joué avec les voix japonaises ce qui me semble plus que normal . Un autre mode de jeu est disponible , le monde Grand Pope . Dans ce mode vous incarnerez cette fois-ci le rôle des chevaliers d’or et devrez barré la route aux Chevaliers de Bronze . Une idée plutôt sympa qui va prolonger la coutre durée de vie du jeu . Cependant la difficulté dans ce mode est assez élevée puisque qu’il y a trop d’inégalité au niveau de la puissance . En effet vous remarquez que les coups des chevaliers de bronzes sont beaucoup plus dévastateurs que vous piqûres de moustique . L’idée est assez intéressante mais pas assez exploité hélas . A noter que pour le mode histoire , une fois terminé vous pourrez de nouveau vous lancer dans ce mode pour découvrir de nouvelle scène inédite , spécialement conçu pour le jeu . Par exemple on pourra retrouver Dohko de la balance dans le mode histoire alors que dans l’anime lors de la traversée des 12 maisons il n’était pas présent !

Le mode histoire est assez fidèle au manga , même si certains vont trouver qu’il est très rapide on passe pour ainsi dire plus de temps à visionner les cinématiques qu’a jouer .

 

 

Another Dimension !

Maintenant passons au gameplay , je suis sympa d’appeler ça du gameplay , car c’est vraiment très limité , du moins le gameplay est très simple , c’est vraiment la base . Ne soyez donc pas étonné de sortir un combo ou encore des attaques puissantes , puisqu’il suffira simplement d’appuyer sur une touche pour déclencher les attaques de nos chevaliers , attaques que vous pourrez déclencher selon le niveau de votre jauge , chaque chevalier dispose de 3 attaques . Vous pourrez bien sûr déclencher les attaques les plus dévastatrices de nos chevaliers en pressant simplement rond , mais attention à ne pas en abuser car comme dans l’anime la même attaque ne marchera plusieurs fois dans un combat . De plus si 2 attaques puissantes sont lancées en même temps ou si votre attaque est bloqué par celle de l’adversaire , alors une phase de combat s’engagera , il suffit d’appuyer sur rond , puis de tourner le joystick analogique gauche le plus rapidement possible pour remporter le duel . Les attaques bénéficient d’une réalisation très proche de l’anime , chaque mouvement est pratiquement respecté lors de l’attaque , les effets sont très réussis , un vrai plaisir pour les yeux du fan . La réalisation est fidèle au manga donc , bien que les scintillements des armures sont un peu trop exagérés . Par contre graphiquement on se croirait retourné en arrière , en effet Saint Seiya ne dispose pas des graphismes auxquels on aurait pu s’attendre au contraire même les graphismes sont vraiment très limité , dommage qu’on connaît le savoir faire de Dimps , qui a certes laissé le jeu à d’autres développeurs après mais on aurait pu s’attendre à un résultat plus soigné .

 

 

D’après les fans .


Moi même étant fan , il mais vraiment difficile de ne pas apprécié le jeu , un jeu portant sur l’univers de Saint Seiya ça fait quelques années qu’on y a pas le droit , et de voir ce jeu débarqué ma rendu vraiment très nostalgique . Par ce que dire que les développeurs n’ont rien foutu , je suis pas d’accord , quand je vois la fidélité des attaques et aussi la modélisation des personnages proches de l’anime ça me fait vraiment quelque chose , même si ça manque un peu de détail . Le jeu étant en 3D , je pense que c’est ce qui correspond de mieux à l’univers de Saint Seiya , je vois mal du Cel-Shading , quoique . Chaque personnage a été travaillé de façon à le rendre unique et de n’avoir pas cette impression d’avoir déjà joué avec , les développeurs ont essayé au maximum d’éviter les similitudes . Pour ma part donc ça me fait plaisir de retrouver mes personnages préférés en jeu , bien que le jeu ne soit pas vraiment exceptionnel , il en demeure pas moins fun du moins pour les fans , qui seront abstraction tous les défauts du jeu . Au cours du jeu vous pourrez débloquer pas mal de bonus , à noter que les chevaliers d’acier sont bien présent la version PAL , même si personnellement je ne trouve pas d’intérêt de jouer , mais ça bien plaisir . Les décors quand à eux sont en partie destructible . Par contre la version PAL ne dispose pas des musiques originales , contrairement à la version japonaise du jeu et je peux vous dire qu'on perd une grande partie de l'univers de Saint Seiya , l'immersion étant tout de même plus intense avec les musiques originales donc si vous avez l'occasion d'acheter la version japonaise du jeu , n'hésitez pas !

 

 

Pour conclure , c'est un jeu qui s'adresse en priorité pour les fans du manga . Fans qui se feront un plaisir de retrouver Seiya et sa bande dans se jeu . On regrette tout de même que le jeu a été amputé , l'absence des musiques originales . Pour les autres il y a mieux comme jeu et je pense que la plupart des gamers passeront leur chemin . Je trouve vraiment dommage que le jeu ne soit pas plus abouti , ceci est à mon avis dû au changement de développeur , en effet à l’époque Gundam Online était en développement et donc Saint Seiya est passé entre les mains du studio Paon ce qui explique qu’on a cette impression de jeu bâclé . Vraiment dommage car Saint Seiya aurait pu être un très bon jeu pour peu que le développeur de base s’y soit vraiment investi du début à la fin .

 

 

12/03/2006

[Mon Test] Dragon Ball Z : Budokai 3

Mon Test : Dragon Ball Z : Budokai 3

medium_budokai3-cover.2.jpg

Genre : Baston
Editeur : Atari
Développeur : Dimps
Distributeur : Atari
Site officiel : Atari
Date De Sortie : Vendredi 26 Novembre 2004

medium_budokai_3.jpg

Comme on dit jamais 2 sans 3 (203) . Dimps vient en effet de nous sortir un 3éme épisode , après un Budokai 2 très décevant . Et un Budokai premier du nom plutôt réussi , Dimps se lance à nouveau , mais les leçons acquises avec les premiers opus auront elles été bénéfiques , c'est ce que le test va permettre de révéler !

 

Un nouveau souffle .

Le nombre de personnages a été revu à la hausse , vous pourrez compter sur environ 40 personnages issus des univers , Dragon Ball , Dragon Ball Zetto , Dragon Ball GT , et même des films et téléfilms . On retrouvera donc des personnages inédits , par exemple on aura la possibilité d'incarner le légendaire Sûpâ Saiyajin Densetsu , j’ai nommé Broly , qui d’ailleurs occupera pas mal de place dans votre écran . On pourra aussi retrouver l’un des 7 dragons , Î-Shinron (Li-Sheron ) plus précisément , ou encore Baddack , et même les niveaux Sûpâ SaiyaJin 4 ! Enfin bref au niveau des personnages , je crois que nous avons là , une liste assez complète . Bien sûr les personnages ne seraient rien dans les différents mode proposés dans cet opus . Ainsi on retrouvera notre célébre mode histoire , ici nommé Dragon Universe , mode dans lequel vous revivrez l’aventure via plusieurs personnages , 11 en tout . Vous pourrez donc revivre les moments forts qui ont fait le succès du manga , mais aussi vivre quelques aventures inédites . On notera aussi l’intégration d’un tout nouveau système style RPG , système qui vous permettra de collecter de l’expérience , et de progresser vers le niveau supérieur , d’ailleurs vous obtiendrez , un point à chaque fois que vous montez d’un niveau , point que vous pourrez redistribuer sous les différentes statistiques du jeu . Dans ce mode vous vous retrouver dans une carte 3D , certes très petites mais plutôt bien pensé de la part des développeurs . C’est donc sur cette carte que tout va se passer , puisque vous allez devoir vous rendre vous même dans le lieu indiqué par sur la carte par un point rouge . Il ne faudra pas oublier de collecter les fameuses Dragon Ball , qui une fois rassemblez vous permettrons de formuler un vœu . Vous disposerez également des classiques , Mode Entraînement , Mode Duel et Championnat Du Monde , au passage dans ce dernier un Ring Out a été intégré , en clair si vous sortez du Ring vous avez perdu le combat . Un mode de jeu supplémentaire viendra se greffer aux modes déjà présent , le Dragon Arena . Mode dans lequel vous affronterez des personnages classez par niveaux , allant logiquement du plus faible au plus fort . Dans ce mode vous pourrez débloquer quelques personnages dont Cell Jr , mais aussi des capsules et même une difficulté supplémentaire pour le Mode Championnat Du Monde . A la fin de chaque combat dans le mode Dragon Arena vous recevrez tout comme dans le Dragon Universe des points d’expériences .

 

We Gotta Powa !

Ce Budokai ne cesse d’étonner , non seulement les bases sont bien là . A savoir , une touche les coups de poing , une autre pour les coups de pieds et enfin une dernière pour lancer les boules de feu ! Mais en plus Dimps vient d’avoir une idée lumineuse en proposant un gameplay très complet . Désormais il sera possible de se téléporter dans le but d’esquiver les attaques de votre adversaire . Et je peux vous dire que déjà ça rend le combat beaucoup plus dynamique et fun . Ce système de téléportation nous permet de retrouver en partie la vitesse fulgurante des combats de l’anime . Ainsi vous pourrez vous téléporter dans le dos de l’adversaire afin de le surprendre et de lancer la contre attaque . Mais attention à ne pas en abuser la téléportation consomme beaucoup de votre Ki (Compter environ une barre de Ki ) . De plus vous aurez la possibilité d’enchaîner plusieurs téléporations à la suite grâce au combo téléporation tornade , désormais vous pourrez faire du billard avec votre adversaire , attention tout de même car il est possible de retourner la situation . Ne vous en faites pas ce n’est pas la seule nouveauté disponible , vous pourrez désormais exécuter vous attaques ultimes (Ultimates) via la charge du dragon . Je m’explique en effet il faudra désormais impérativement être en mode hyper pour pouvoir exécuter les attaques ultimes , pour entrer dans ce mode il suffit de maintenir les 4 touches (Triangle , Carré , Croix , Rond) ou plus simplement appuyer sur L2 . Une fois entrer dans ce mode vous aurez le droit à des phases de combat découpées en 3 parties , chacune de ses phases pourra être bloqué par l’adversaire . En charge du Dragon seul l’hasard décidera de l’issu finale , si vous réussirez à passer le 3 phases sans que votre adversaire puisse les bloquer , vous assisterez soit une issue normal , soit vous aurez équipé votre personnage d’une attaque ultime , et là le personnage l’exécutera , par exemple à la fin de l’enchaînement Gokû pourra utiliser son Kamehameha téléporation . Enfin il sera possible de voler , du moins décoller du terrain plus précisément , grâce au mode de combat Bukujutsu , même si on aurait préféré avoir plus de liberté , car on ne peut pas appeler ça vraiment du vol . Vous pourrez aussi effectuer une ultimate sans passer par les 3 phases de combat , mais en activant le mode hyper , du moins si vos réserves de Ki vous le permettent . Et en parlant des attaques ultimes c’est un véritable plaisir de voir la puissance se répercuter sur l’aire de combat , en effet vous pourrez désormais causer des dégâts visible sur le terrain , allant même jusqu'à avoir une magnifique cinématique , une vue de l’espace ou vous pourrez admirer tout l’ampleur de votre attaque .

Ah oui , il faut aussi que je vous parle des combats de rayon bien que rare , si votre adversaire et vous même lance une attaque de type rayon (Seulement les attaques de base , qu’on peut faire en utilisant la touche Rond) , vous devrez alors repousser l’attaque de votre adversaire tout comme dans le manga , pour cela il faudra tourner les joysticks le plus rapidement possible . Ce Budokai propose un gameplay riche et varié .

 

Un jeu fidéle au Manga !

On voit qu’un effort a été apporté dans le but de retranscrire au mieux à l’univers de Toriyama . Comme dans Budokai 2 vous pourrez compter sur les graphismes en Cel-Shading , mais aussi à une représentation des attaques très fidèles . Vous pourrez donc admirer toutes les attaques de l’anime avec un rendu proche de celui de l’anime , où chaque coup a été respecté , et même la façon dont se déplace le personnage pendant l’attaque . Il y a rien à y redire , le jeu est très proche du manga . Bien sûr vous aurez la possibilité de fusionner , vous transformer ou encore d’absorber avec Buu . Bien que vous ne pourrez avoir qu’un certain nombre de capsules , en effet il faudra veiller à équiper votre personnage avec les capsules adéquates , si vous voulez que le combat soit en votre avantage , d’ailleurs certaines capsules prendront tout la place disponible notamment les fusions . La modélisation des personnes est très respectée , les effets d’aura et les éclairs autour du personnages sont aussi surprenant , car très proche du manga . Tous ces éléments permettent au fan de se retrouver face à un jeu très abouti , aussi bien graphiquement , qu’au niveau du gameplay . Le jeu en lui même est assez long , comptez sur une durée de vie assez longue , ne serait-ce que pour finir le mode Dragon Universe , durée de vie qui pourra être rallonger si vous souhaitez finir le jeu à 100 % , en récupérant toutes les capsules et Sound Test du jeu . Je noterai une seul bémol , les voix des personnage , en effet nos autre Européens auront les voix américaines dans le jeu , ce qui personnellement ne me réjoui pas du tout . Bon à l’heure où j’ai fait le test sachez qu’une version collector est disponible , version dans laquelle on retrouvera les voix japonaise , mais aussi quelques personnages ( 4 En tout ) , enfin bref si vous n’êtes pas encore acheter le jeu foncez vers la version collector .

 

 

 

Dimps a réussi à apporter des innovations bien réelles tout en respectant le manga . Ce jeu est réussi en tout cas point , bien que trop répétitif par moment , un jeu qui devrait ravir les fans comme les amateurs de combats , grâce au gameplay très recherché . L’authenticité des attaques permettent de rendre le combat très proche de l’anime , certainement l’un des jeu estampillé Dragon Ball Z les plus aboutis . Hormis les quelques défauts , et surtout la présence des voix américains très dur a digérer pour un Budokai . Le jeu demeure très fun et dispose de point fort qui seront sûrement ravir tous les joueurs . Un jeu a posséder , fan ou pas , Dragon Ball Z Budokai 3 est voué au succès .

04/03/2006

[Mon Test] Devil May Cry 3



Mon Test : Devil May Cry 3
medium_dmc3.j1.jpg

Genre : Action
Editeur : Capcom
Développeur : Capcom
Distributeur : Electronic Arts
Site officiel : Capcom
Date De Sortie : Jeudi 24 Mars 2005

medium_dmc3.r.2.jpg

Devil May Cry revient avec un troisième opus . Alors que beaucoup ont été déçu par le deuxième opus Capcom tente de faire un retour en force ! Beaucoup de fan ont critiqué l'opus précédent , Capcom a decidé donc de se lancer de nouveau dans l'aventure , n'est ce pas un pari risqué ? Capcom va t’il réussir a conquérir de nouveau le cœur des fans , c’est ce que nous allons voir .

 

3 C’est avant 1 !

 

Et oui c’est bien connu , le chiffre 3 se trouve avant 1 . Plus sérieusement , Devil May Cry 3 se passe avant le premier épisode de la série , on se retrouve donc avec un Dante plus jeune mais toujours aussi agile et puissant , peut être même plus puissant qu’avant . L’histoire est principalement axée autour des 2 fils de Sparda , Dante et Vergil , frères jumeaux . Bien que Dante et Vergil soient frères , ils sont en faite très opposés l’un combat au nom du bien , l’autre au nom du mal . En clair on découvrira le passé de notre chasseur de démon , bien qu’ils s’agissent des protagonistes de l’histoire , on découvrira aussi en parallèle l’histoire de Lady et Arkham . Les cinématiques sont vraiment très bien réalisés avec des actions spectaculaires , certaines cinématiques peuvent surprendre tellement elles sont invraisemblables , mais après tout c’est un jeu et on peut tout se permettre dans ce domaine . Mise à part les cinématiques on a le droit à une bande son et des musiques que j’ai trouvé magnifique , c’est avec plaisir qu’on se laisse imager dans l’histoire , les musiques qui accompagnent les combats sont très rythmés , et c’est que du bonheur pour notre oreille . Bien sûr la tâche ne sera pas aussi simple que ça , car avant d’affronter votre frère vous devrez d’abord éliminez tous les monstres qui oseront vous ralentir dans votre quête , ainsi que les Boss très impressionnants qui essayeront de vous barrer le chemin par tous les moyens , on notera qu’il y a un nombre assez conséquent de boss , ce qui n’est pas pour déplaire , au contraire . Le jeu comporte pas moins de 20 missions , ainsi qu’un dizaine de missions secrètes très courtes , la durée de vie est moyenne compter environ 8 heures pour le finir , tout ceci dépendra bien sûr du niveau de difficulté , mais la durée de vie n’est pas le point fort de ce jeu . Le jeu lui se passera en grosse partie dans une tour , la caméra a été revue et est donc plus proche de notre héros . On regrettera qu’il n’y ai pas eu de grosse amélioration graphique , mais les graphismes sont tout de même bon , on notera également un ralentissement parfois , lorsqu’on a faire à plusieurs ennemis .

 

Tu as du style !

 

La grande nouveauté et non négligeable de ce Devil May Cry . C’est l’apparition de style de combat . En effet désormais vous aurez à votre disposition différent style de combat que voici : Trickster, le Gunslinger, le Swordmaster ou le Royal Guard . Chacun style possède bien entendu ses propres facultés , en effet vous allez pouvoir augmenter votre vitesse de déplacement , ou encore pouvoir tirer dans n’importe quel sens ou vous protéger efficacement . Bien entendu chaque style pourra être améliorer sur 3 niveaux par la suite grâce à l’expérience que vous aurez acquise tout au long de votre aventure , 2 autres styles seront à débloqués , Quicksilver et Doppleganger , je ne vous en dit pas plus . En plus des styles Dante possédera un arsenal très complet et très diversifié . Notre chasseur de vampire  dispose bien sûr des armes de bases qui sont l'épée Rébellion ainsi que ses 2 guns Ebony & Ivory . Ainsi notre héros pourra aussi utiliser plusieurs autres armes , que se soit des armes à feux ou encore des armes à courte portée comme par exemple un bazooka ou encore un fusil à pompe voir une épée dont l’élément est la glace , il ne fait aucun doute que notre chasseur de démon sera bien équipé pour affronter ses ennemis . Armes qui pourront bien entendu être elles aussi améliorées sur 3 niveaux . En combinant ces 2 éléments , vous parviendrez à un résultat impressionnant , aucun ennemi ne devrait vous résistez si vous parvenez a maîtriser tous ces éléments . Ainsi vous pourrez exécuter des combos dévastateurs , qui vont seront très utiles face aux nombreux boss . Grâce à tout ces éléments vous pourrez aborder le jeu différemment certains préféreront le combat à distance , d’autre vont plutôt privilégier le combat rapproché , enfin bref les possibilités de jeu son nombreuse et vous risquez pas de vous ennuyer ! Vous aurez aussi la possibilité d’avoir plusieurs armes en même temps , 4 au maximum , mais vous ne pourrez en utiliser que 2 pendant le combat , pour cela il suffira de switcher pendant le combat avec les 2 autres armes ou l'arme souhaitée .

 

Let’s rock baby !

 

Bien sûr on retrouvera les orbes et autre objet qui augmenteront certains critères , statistiques . Les étoiles servent à vous redonner de la vie, les orbes jaunes qui elles permettent de remplir votre jauge de Démon qui vous permettra de vous maintenir et les orbes bleus qui ont augmenteront votre barre de vie si vous réussirez à en trouver 4 . Tout ces objets vous seront d’une grande utilité . Les niveaux eux sont particulièrement volumineux , même si comme je l’ai dit précédemment l’action va se passer pratiquement autour d’un décor à savoir une tour . D’ailleurs pendant les missions vous devrez à de nombreuse reprise faire des allers et des retours soit pour trouver les missions secrètes , ou encore pour trouver certaines armes cachées ou tout simplement pour récupérer des orbes . Dante disposera désormais aussi d’une forme démoniaque , forme qui ne pourra être maintenue que très peu de temps , ce temps dépendra donc du niveau de votre jauge de démon . Cette forme donc offre une nouvelle d’autre possibilité de jeu , puisque vous pourrez même voler en utilisant une arme spécifique et en activant votre transformation .

Vergil disposera lui aussi de la transformation ce qui est logique , vu que les 2 personnages sont liées par le lien de sang . La difficulté a été revue à la hausse , peut être un peu trop même , sans compter sur les énigmes qui vont donneront du fil à retordre . Pour ceux d’entre vous qui auront le courage de terminer le jeu dans tous les modes de difficultés ils pourront dessins et autres artworks , ainsi que des vidéos , sans oublier des costumes pour notre héros . Devil May Cry a réussi a allier l’ambiance du premier épisode tout en améliorant considérablement son gameplay . Les personnages charismatiques et le passé de Dante , nous ferons passer de belle heures de jeu .

 

Ce Devil May Cry à tout pour plaire , même si quelques défauts mineurs demeurent encore . Néanmoins ce jeu est vraiment très bon . Le dynamise de l’action , ainsi que les nombreux personnages charismatiques , sans oublier la bande son , vous permettront de vivre des aventures très mouvementées en compagnie de notre chasseur de démon , j’an nommé Dante . Probablement l’un des meilleurs Beat’em all actuellement sur console .

26/02/2006

[Mon Test] Prince of Persia : Les Deux Royaumes

Mon Test : Prince of Persia : Les Deux Royaumes

Prince of Persia : Les Deux Royaumes

medium_pop3.jpg

Genre : Action /Aventure
Editeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft
Distributeur : Ubisoft
Site officiel :
http://www.princeofpersiagame.com/fr/

medium_logo_pop_3.jpg

Nous voilà reparti pour de nouvelles aventures avec désormais notre célèbre Prince de Perse . C’est le 3éme opus qui lui est consacré sur la console Playstation 2 . Même si Prince Of Persia à déjà prouvé par le passé à quel point c’était un bon jeu , il revient pour son ultime aventure sur PS2 et oui c’est bien le dernier opus , celui qui va clore le chapitre des sables du temps .

 

 

Come Back .

 

Après avoir affronté des ennemis plus terrifiants l’uns que les autres . Après avoir traversé l’île du temps et échapper à la malédiction qui le guettait . Le Prince est de retour dans sa ville natale à savoir Babylone et il n’est pas venu seul il est accompagné de la charmante Kaleena qui n’est autre que l’impératrice du temps . Vous apprêtez à arriver sur Babylone quand soudain votre bateau est attaqué . Et sans que vous ne puissez rien faire , en étant impuissant face à la situation . Kaleena se fait enlever par des ennemis . Arrivé sur la terre ferme le Prince va avoir une surprise , lui qui pensait en avoir finit . Il va retrouver son royaume assiégé par une ordre d’ennemi . Celui qui est derrière tout ce remue ménage n’est autre que le Vizir en personne . L’aventure commence avec un tutorial , c’est désormais devenu un rituel , vous allez donc découvrir ou redécouvrir les mouvements de notre Prince
Heureusement le prince n’a pas perdu son agilité légendaire , mais un événement va venir bouleverser le scénario , Kaleena va être tuée par le Vizir . Ce qui pourra pour effet de libérer de nouveau les sables , et voilà le prince va devoir lutter de nouveau pour réparer les erreurs . De plus cette événement tragique va aussi faire sombrer le prince dans la schizophrénie .
Désormais le Prince à un autre entité en lui , mais contrairement à notre Prince , cette entité est maléfique , connu sous le nom du Dark Prince , elle au faite née de toute la haine que le Prince a acquit au cours de ses aventures . Désormais c’est Kaleena bien que morte qui jouera le rôle de la narratrice dans l’histoire , c’est elle qui va vous conter l’histoire du Prince tout long de l’aventure. Une 2éme voix fait aussi son apparition dans le jeu , il s’agit du Dark Prince qui va cesser de vous murmurer des remarques et vous torturer .

 

 

Une innovation dévastatrice !

 

Grosse nouveauté dans cet opus . Le Prince dispose désormais d’un combo dévastateur capable d’anéantir l’ennemi rapidement et ceci en toute discrétion . Ce combo dévastateur est connu sous le nom de Speed Kill System , système révolutionnaire donc qui vous permet de vous débarrasser de n’importe quel ennemi en un éclair ! Le principe est le suivant , vous approchez un ennemi discrètement ou vous vous trouvez prés d’un ennemi qui n’a pas remarqué votre présence . Une fois que vous vous trouvez à la bonne distance l’écran devient flou , dans le but de vous signalez que le Speed Kill peut être tenté . Il suffit donc d’appuyer sur la touche adéquat pour enter en Speed Kill System . Maintenant à chaque fois que la dague brille il faudra appuyer sur la touche d’arme . Le Prince exécutera alors son combo meurtrier qui va littéralement terrasser l’adversaire ! Mais ceci bien sûr si vous réussissez dans le cas contraire l’ennemi va se faire un plaisir de bloquer votre attaque et là ça risque de faire mal . Ce système innovant est utilisable dans divers situations , suspendu à une chaîne ou encore en attaquant après avoir marché sur le mur , il ne fait aucun doute que pendant votre aventure le Speed Kill s’avéra efficace et d’un grand secours .

 

 

 

La boucle est bouclée .

 

Tout au long de votre quête , le Dark Prince vous sera d’une grande utilité . Notamment grâce à la puissance dévastatrice dont il dispose . Mais en échange de cette puissance temporaire il faudra récolter du sable que vous trouvez sur votre chemin , en effet c’est la seule façon de garder en vie le Dark Prince . La transformation quand à elle ne peut être annulée qu’au contact de l’eau , c’est en contact avec cet élément que vous retrouverez votre véritable apparence . Le Dark Prince à son utilité donc , il dispose d’une chaîne autour de son bras non seulement qui lui sert d’arme mais peut trés bien aussi s'en servir pour agripper certains endroits inaccessible pour notre Prince de Perse .

On notera également la possibilité de sauter en diagonale grâce à un système particulier . Pour ce qui est des musiques c’est toujours aussi bon avec une bande son vraiment trés bien réalisée , on se rapproche tout de même plus de l’ambiance sonore du premier Prince Of Persia . Pour ce qui est des graphismes , ils sont toujours aussi soignés . Dans la catégorie nouveauté on retrouve les fameuses courses de chars , très fun , seul regret peut être le nombre de courses , il faudra compter sur 2 courses seulement . Le gameplay est toujours aussi intuitif , les combos eux sont toujours aussi nombreux . L’agilité légendaire est toujours au rendez-vous et heureusement car son agilité vous permettra de vous sortir de bien de situations dangereuses mais aussi d’accéder à des endroits qui en temps normal sont très difficile d’accès . La difficulté quand à elle n’a pas vraiment été revu à la hausse ceux qui ont joués aux précédents volets ne devraient pas avoir du mal avec ce dernier , bien qu’il est la présence de certaines énigmes rares mais qui vont vous donner du fil à retorde . En clair tous les éléments qui ont fait le succès de la série sont bien présents et c’est une aventure passionnante que nous offre là ce dernier opus .

 

 

Pour le dernier volet sur la génération 128 bits , Ubisoft à su une nouvelle fois mettre à contribution son savoir faire . En apportant sans cesse de nouvelle innovations , une nouvelle fraîcheur dans la série . Tous les éléments sont là pour vous faire ressentir et vous faire vivre une aventure inoubliable . Que dire de plus si ce n’est que le jeu est un petit hit en puissance à ne pas manquer , un épisode voué au succès . Fan ou pas , Prince Of Persia est un jeu a posséder dans sa ludothèque !

 

22/02/2006

[Mon Test] God Of War

Mon Test : God Of War

Genre : Action /Aventure

Editeur : Sony C.E.

Développeur : Sony C.E.

Distributeur : Sony C.E.

Site officiel : http://www.godofwargame.com/


Voici un jeu que j’attends depuis longtemps , pourtant ce dernier n’a pas fait parler de lui enfin si lors de l'E3 ( il a reçu pas mal de prix ) . Mais ce que je veux dire par là , c'est qu'il n'y avait pas vraiment de grosse publicité . On ne l'a pas vraiment mis en avant , que ce soit par des moyens médiathiques ou autres . Pourtant il serait vraiment dommage de passer devant un tel jeu , car ce jeu est une bombe ! Et nous allons voir pourquoi ?

Avant tout chose , il faut savoir que ce jeu n’est pas une énième suite ou remake . Pourtant il c’est jeté dans cette bataille impitoyable qu’est le monde du jeuxvidéo ! Mais il n’a eu aucun mal à se démarquer de ces concurents ou des jeux du même genre . Ce jeu est la combinaison parfaite entre un Devil May Cry et Prince Of Persia , on mélange tous ces élèments et on obtient God Of War .

On incarne un guerrier spartiate du nom de Kratos , l’anti-héros par excellence , un personnage dont la cruauté n’a pas de limite ! Autant vous dire dans ma vie de joueur j’ai rarement vu un tel chef d’œuvre , par ce que oui , God Of War est bien est un chef d’œuvre vidéoludique .

L’homme qui voulait défier un Dieu !

D'après l'intertitre , voici un scénario qui semble assez connu , ne serait que dans la mythologie , voir même dans Saint Seiya (Clin d’œil aux fans ) . D’ailleurs c’est à l’époque mythologique que le jeu se déroule .

Vous l’aurez compris Kratos veux défier le Dieu de la guerre j’ai nommé Arès , pour cela il doit récupérer la boite de Pandore . Seul moyen existant pour un vaincre un Dieu et à la portée de l’homme . Mais cela ne sera pas aussi simple que ça , il devra combattre tous un tas de monstres , traverser bon nombres d’épreuves plus terrible les unes que les autres , et résoudre quelques énigmes . Tout cela dans le but de se venger de celui qui autrefois était son supérieur et qu’il avait si loyalement servit , pourquoi un tel retournement de situation ? Comment Kratos en est arriver à haïr le Dieu de la guerre ? Je ne dévoilerai pas ces éléments , car le scénario est l’un des points fort du jeu , il serait dommage que je vous gâche la surprise et le plaisir du jeu (d’ailleurs j’en ai trop dit au point de vue du scénario ) .

C'est une aventure pleine de rebondissement que nous offre là God Of War . Arès ne laissera pas Kratos s’en tirer si facilement , Kratos devra affronter bon nombres de monstres mythologiques . Du Minotaure en passant par les gorgones ou encore les harpies , ce dernier n’hésitera pas à achevé sans aucune pitié , les monstres qui oseront se dresser sur son chemin . Kratos est en effet un personnage dont la cruauté n’a pas de limite , c’est l’animalité à l’état pure . On a dû plaisir à jouer avec un tel personnage . Au cours de son périple d’autres Dieux viendront l’aider à accomplir cette tâche , notamment en venant le renforcer avec des pouvoirs .

Kratos n’utilisera pas seulement sa force physique pour arriver à bout des ses adversaires il disposera également de la magie pour arriver à bout des monstres les plus coriaces , sans oublier une arme non négligeable qui lui procurera la puissance nécessaire dans le but d’abattre ses ennemis , j’ai nommée les lames du chaos qui d’ailleurs est l’arme principale de notre spartiate .

Un gameplay hors du commun !

Le scénario est déjà assez costaud , mais le gameplay vient parfaitement se superposer avec ce dernier . Ce mariage nous offre donc un gameplay divin , qui pourtant n’est pas aussi complexe que ça . Bien qu’on ne dispose que de 2 armes tout au long du jeu cela ne vient affecter en aucun cas le gameplay du jeu . D’ailleurs ne vous en faite pas on pourra faire évoluer ses armes . Dans le but bien sûr , d’atteindre le niveau supérieur et donc maîtriser de nouveaux combos . Pour débloquer ces nouvelles capacités il faudra récupérer les orbes rouges que les ennemis laisseront tombées une fois vaincus . On peut en récupérer en détruisant certains objets dans le décor , voir dans certains cas en ouvrant des coffres . On notera aussi une ingénieuse idée dans les phases de combats , il faudra entrer une combinaison de touche bien précise pour achever les ennemis . Ceci à pour effet de nous plonger vraiment dans l’action , c’est un véritable plaisir d’user des pouvoirs de Kratos . Mais certains trouveront dommage qu’il n’y est pas énormément de variété aux niveaux des monstres et surtout des Boss , qui ne sont qu’aux nombres de 3 . Attention même le nombres d'ennemis n'est pas faramineux dans le jeu , il n’en demeure pas moins excellent grâce à un niveau de réalisation surprenant . Donc ne vous arrêtez pas au détail du "Nombre" par ce n’est qu’un détail mais plutôt de la qualité . Et je vous le dis sérieusement ça serait bête de passer à côté de ce jeu pour ce genre de détail . En clair on à faire un personnage bourrin avec lequel pourtant on ne se lasse pas .

Encore des atouts sous la manche

Et ce n’est pas tout , on ne cesse d’être étonné , mise à part les graphismes somptueux , du rarement vu sur playstation 2 , des décors immenses et de toute beauté . C’est tellement plaisant d’évoluer dans un décor comme celui de God Of War . Un gameplay et une réalisation incontestablement magnifiques , jusqu'ici que du bon . On a atteint les limites de la Playstation 2 , on a rarement vu un jeu aussi abouti . Et si je vous parlais de la bande son , en effet on a en plus la chance de disposer d’une traduction totale en français , on ne rate donc pas une miette de ce qui se passe à l’écran . Les musiques correspondent parfaitement à ce genre d’ambiance , un scénario vraiment prenant , on est vraiment plonger dans le jeu , on veut découvrir tous les éléments du scénario , mais alors qu’il y a t-il de mauvais à dire ? Euh sincèrement je ne vois pas ... Ah si peut être la durée de vie compter dix heures pour le finir , mais on adore tellement qu’on en redemande c’est le genre de jeu dont on a plaisir à terminer plusieurs fois . La durée de vie sera prolongé par un mode que vous débloquez une fois le jeu finit , j'ai nommé "Défi Des Dieux" . Mode dans lequel vous devez effectuer 10 épreuves pour pouvoir débloquer des costumes supplémentaires pour Kratos .

De plus un jeu portant sur l’histoire de la Grèce antique est rare sur nos consoles , autant en profiter donc !

Ah oui il faut que je vous parle aussi des superbes cinématiques auxquels on à le droit , des cinématiques dignes d’un film d’animation ! En bref tout les ingrédients sont là pour monopoliser l'attention du joueur et le plonger dans la dimension du jeux vidéo .

 

Voilà je crois que j’ai tout dit pour conclure , un jeu à posséder absolument dans sa ludothèque , probablement le meilleur jeu de l’année avec RE4 . Un jeu comme celui-ci sur PS2 est rare , donc ne passer pas à côté ou vous le regretterez , les mots qui me viennent à l’esprit pour conclure sont : somptueux , magnifique , grandiose , excellent . Un jeu qui doit absolument faire partie intégrante de votre ludothèque , voilà bien longtemps que Sony C.E. n’avait pas fait preuve d’autant de génie !

19/02/2006

[Mon Test] Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi

Salut à tous , ici je posterai quelques tests , fait par moi même . N'ayant jamais vraiment testé de jeu comme le font une grande partie des sites . Il est normal donc qu'on point de vue qualité , ces tests n'égalent pas ceux des sites professionnels ;) . J'espère tout de même que vous prendrez plaisir à lire . Bon commençons tout de suite avec mon premier test .


Mon Test : Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi


medium_dbzbt.jpg

Site Officiel : http://www.spike.co.jp/dbzs/
Développeur : Spike
Distributeur : Bandai
Genre : Combat
Nombre de Joueur : 1 ou 2 joueurs (Selon le mode )
Console : Playstation 2
Date de sortie :
- Japon : 06 Octobre 2005
- USA : Novembre
- Europe : 14 Octobre 2005

medium_btenkaichi1gv.jpg

Voici un nouveau opus estampillé Dragon Ball Z , le 4éme pour être précis à être sortie chez nous après la trilogie Budokai , nos SaiyaJins préféré sont de retour !
Contrairement à ce que l’ont pourrait croire ce n’est pas Dimps qui cette fois est en charge du développement du jeu , mais Spike , ce changement sera t-il bénéfique ? C’est ce que nous allons voir ...



Tout d’abord les fans de la trilogie Budokai 3, auront beau être fort dans ces jeux , il se trouve que dans Budokai Tenkaichi leur maîtrise du jeu ne leur servira à rien . En effet on reprendra les bases , mais ne vous en faites pas , un tutorial sera là pour vous mettre dans le bain . Bien qu’on aurai préférez mettre en œuvre de soi même les différentes leçons acquises via les vidéos qui se trouvent dans ce tutorial . Quoi qu’il en soit une fois les bases acquises , c’est tout à fait naturellement que je me dirige vers le mode histoire , ici nommé «Portails» . Mais avant laissez moi donc vous énuméré les différents mode dont on dispose , le Mode Portails , Combat Ultime , Championnat du monde , duel , entraînement et enfin le mode Evolution Z .La plupart de ces modes sont devenu des classiques . On notera tout de même que les temps de chargement ont été réduit , et de beaucoup !

Le mode Portails , l’histoire continue ...


Ceci étant fait revenons à notre mode Portails , on le remarque que les différentes Sagas sont divisés en plusieurs petits portails . Ainsi on pourra débuter par la saga des Saiyens , si on le souhaite , ou une des autres sagas , 4 portails sont disponibles au départ (Saiyens , Namek , Cell et Buu ) bien entendu d'autres portails seront à débloquer au fur et à mesure venir compléter le mode histoire jusqu'à atteindre un totalité de 18 Portails . Dans ce mode Spike a tenté d’intégrer ce qu’elle appelle des cinématiques , mais je suis forcé de constater que c’est plus un dialogue entres les 2 protagonistes que de réelles cinématiques . Enfin bref passons ce petit détail que je qualifierai tout de même de défaut . Dans ce mode donc vous revivrez les grands combats titanesques de nos héros préférés , on remarquera tout de même que l’histoire est plus axée vers Dragon Ball Z (Zetto) , on pourra toute de même revivre quelques aventures de la série Dragon Ball GT ou encore Dragon Ball tout simplement , en passant même par certains films DBZ (Portail de Baddack ou encore celui de Bojâck ) . Le mode portails est finalement pas si mauvais malgré les petits défauts qui y demeurent notamment des cinématiques inertes . A titre de comparaison celle de Budokai premier du nom nous faisiez vraiment ressentir l’ambiance Dragon Ball Z , alors que dans cet opus , il n’y vraiment rien de bien surprenant , du moins aux niveaux des cinématiques , car il faut le reconnaître les principaux combats ont été intégrés , voir même des combats exclusif ce qu’on appel les «If-Story» , c'est à dire des combats qui ne font par pas du Manga de "Akira Toriyama" , mais qui sont toutes aussi funs .

Vers une recherche d’authenticité !

Gros point fort du titre , on nous propose une liste importante de personnages . On a le droit à pas moins de 60 personnages unique en tout , par contre ceux qui étaient habitué à se transformer en plein combat peuvent oublier cet élément , en effet la possibilité de se transformer durant le combat n’est plus intégré ce qui nous donne donc 90 transformations . En clair 60 personnages de base déclinable en plusieurs transformations pour arriver à un total de 90 . Pour retranscrire le réalisme et l’intensité des combats , on remarquera que tout au long de ce dernier , les personnages auront leurs vêtement qui se dégraderont ainsi que quelques dégâts corporelles visibles , détails que les fans apprécieront sûrement .
Graphiquement les personnages sont tous bien modélisés dans l’ensemble à part quelque exceptions et en parlant de ça justement , les graphismes sont l’un des points fort du jeu , en effet jamais on aura été aussi proche de l’univers d’Akira Toriyama , le Cel-shading est vraiment très soigné , et c’est avec plaisir qu’on évolue dans les arénes proposés . D’ailleurs en parlant des arénes , il sera désormais possible de se battre sous l’eau , dans le ciel et sur terre bien sûr , l’aire de jeu est beaucoup plus volumineuse ce qui offre des possibilités stratégiques , vous pourrez vous dissimuler derrière des éléments du décor , soit pour fuire votre ennemi on au contraire préparer une contre-attaque . Au passage selon le type de personnage que vous incarnerez chacun aura des possibilités qui lui seront propres par exemple les saiyens sont capables de repérer du Ki , alors que les humains eux devront se contenter de leur vue . Autre point positif sur les arénes seront destructibles même si on regrette que ce ne soit pas en totalité .
Au final , on voit qu’un effort à été fournit pour respecter au mieux à l’esprit de l’œuvre de Mr Toriyama .
Par contre le gros point noir du titre selon moi . C’est que nous autres français contrairement aux japonais nous ne bénéficions pas des musiques originales , au contraire même , on à le droit à un remix d’anciennes musiques (Des versions Budokai précédentes ) , ainsi qu’à un style de musique qui de mon point de vu personnel ne colle pas vraiment à l’ambiance , mais enfin on peut compenser car les voix japonaises sont bien présentes ce qui est déjà bon point reconnaissons le , rassurez-vous pour ceux qui souhaitent avoir les voix en anglais , elles sont bien présentes .



Parlons des autres modes .

Et oui ça ne s’arrête pas là , il faut maintenant que je vous parle des autres modes de jeu disponible commençons donc par le mode «Combat Ultime» . Il s’agit tout simplement d’une dérivée du Dragon Arena de Budokai III , en effet dans ce mode vous affrontez pas moins de 100 personnages classés par rang , ceci bien sûr allant du plus faible au plus fort . Le but étant d’avoir la meilleure place possible dans le classement , pour cela plusieurs issues possibles , si vous affrontez l'adversaire et que vous remportez la victoire alors vous recevrez des points et bien sûr vous progressez logiquement vers les meilleurs en cas de victoire , dans le but d'atteindre le sommet du podium , à savoir la première place . Par contre si vous perdez l’un de vos combats , vous perdez des points , points qui seront précieux car si par malheur vous tombez à zéro , alors vous devrez tout recommencer depuis le début et donc vos efforts auront été vains . On retrouve aussi le mode Championnat Du Monde un classique me direz vous , dont le but est d'affronter et de vaincre dans une petite les divers participants du tournoi . Par contre tout comme dans le Manga , il faudra veiller à un élèment en effet il faut faire attention à l'endroit oú vous mettez les pieds , car si par malheur vos pieds touchent le sol , ça sera synonyme de défaite . Ensuite on retrouve le Mode Duel , devenu un classique lui aussi , mode dans lequel vous pourrez affronter vos amis ou l’ordinateur . Puis vient le Mode Entraînement divisé en 2 parties , la première étant un tutorial sous forme de vidéo pour vous familiarisez avec les commandes , l’autre vous permet de vous entraîner comme le nom l’indique . Enfin on finit avec le Mode Evolution Z , dans ce mode vous aurez la possibilité de customiser votre personnage , en l’équipant notamment d’objets (Ici Artefacts) . Vous pourrez ainsi fusionner les différentes artefacts que vous aurez aux préalables débloqués via les autres modes (Mode Portails principalement ) . Les artefacts sont classés en différents types , chaque type d'artefact à se propre couleur : Les artefacts de couleur violettes permetent de débloquer des personnages en les combinant par paire de 2 , les artefacts jaunes quand à elles , auront le même rôle que les capsules de soutiens dans la trilogie Budokai et enfin les artefacts bleues qui améliorent les différents statistiques de vos personnages (Santé , attaque finale , Ki etc...) . Voilà et sur ce dernier mode que l'explication s'achève on a fait tour des différents modes disponible dans Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi .



En clair nous avons face à nous , un jeu qui devrait sûrement ravir les fans , même si certains points noirs y demeurent ce jeu fait tout de même parti des meilleurs jeux DBZ sortis à ce jour . Certes quelques défauts , mais cela ne viendra pas affecter totalement l’ambiance du jeu . Le changement est plutôt bénéfique dans l’ensemble même si certains préfèreront Budokai 3 à Budokai Tenkaichi . On sent que Spike à fournit pas mal d’efforts pour retranscrire au mieux l'esprit de Dragon Ball ! Un jeu à posséder pour tous joueurs qui se respectent !